LE GLUTATHION, L’ENNEMI DE L’OXIDE DE GRAPHENE (Composant, entre autres, des masques chirurgicaux, tests PCR, injections…)

LE GLUTATHION, L’ENNEMI DE L’OXIDE DE GRAPHENE (Composant, entre autres, des masques chirurgicaux, tests PCR, injections…)

Le glutathion est une protéine naturellement produite par l’organisme. Il s’agit plus précisément d’un tripeptide, composé de trois acides aminés : l’acide glutamique, la cystéine et la glycine. Son action antioxydante puissante intervient pour ralentir le vieillissement cellulaire et limiter notamment les dommages du stress oxydatif. Il existe sous deux formes en équilibre dans l’organisme : une forme réduite (GSH), biologiquement active et une forme oxydée (GSSG). Découverte des bienfaits et danger du glutathion.

Propriété antioxydante

De nombreuses recherches ont démontré l’activité antioxydante puissante du glutathion1‌ 2‌.

Le glutathion protège les cellules contre le stress oxydatif de deux manières :

  • Il capte les groupements chimiques oxydants et contribue ainsi à réduire les effets délétères oxydants provoqués par les radicaux libres, ces dérivés actifs de l’oxygène hautement réactifs et instables.
  • Il inhibe l’oxydation (peroxydation) des lipides.

Anti-vieillissement

Par ses effets antioxydants puissants, il contribue à lutter contre le vieillissement et ses différents troubles associés :

  • Complications du diabète3‌
  • Athérosclérose et hypercholestérolémie4‌
  • Cataracte, glaucome
  • Déclin cognitif et maladies nerveuses dégénératives

De faibles niveaux de glutathion sont associés non seulement au vieillissement mais également à l’apparition de diverses maladies9‌. Notamment, le stress chronique, l’anxiété et la dépression10‌.

Élimination des toxiques et métaux lourds

En se liant à différents composés toxiques, il joue un rôle majeur dans la défense de l’organisme contre les xénobiotiques5‌ (substances étrangères à l’organisme, carcinogènes, pollution, pesticides, métaux lourds, médicaments6‌ 7‌…). En effet, il favorise l’élimination de ces polluants, rendus hydrosolubles, dans la bile ou les urines.

Hautement concentré au niveau du foie, il exerce un rôle détoxifiant en limitant l’accumulation de toxines8‌.

Ainsi, le glutathion sera utile dans de nombreux cas :

  • Intoxication aux métaux lourds et les pathologies associées
  • Prises de médicaments ou hygiène de vie perturbée
  • Maladies du foie: hépatite 9‌, alcoolisme…

Maladies nerveuses dégénératives

Le glutathion en tant qu’antioxydant joue donc un rôle essentiel pour le bien-être de l’organisme. Il assure notamment le maintien de l’activité physique et mentale en prévenant l’apparition de certains troubles mentaux comme la démence, la schizophrénie10‌ ou la maladie de Parkinson11‌ 12‌ 13‌ 14‌. Il pourrait aussi intervenir favorablement lors de sclérose latérale amyotrophique15‌ où l’on retrouve des taux bas de glutathion.

C’est donc un antioxydant puissant pour le système nerveux central. Il aide ainsi le cerveau à lutter contre les attaques radicalaires préservant de la sénescence le siège de la pensée et de la mémoire. A ce titre, le rôle bénéfique du glutathion sur la protection contre le déclin cognitif lié à l’âge16‌ et les maladies neurodégénératives17‌ 18 19‌‌ a été démontré par plusieurs expérimentations. Il joue donc un rôle de prévention et de lutte contre de ce type de maladie.

Anti-inflammatoire pulmonaire et digestif

Par son action antioxydante le glutathion aide à combattre les inflammations20‌. Des données scientifiques suggèrent que le glutathion réduit (GSH) des lymphocytes pourrait potentiellement servir de marqueur périphérique de l’inflammation pulmonaire.

Le glutathion protège également de l’inflammation du système digestif. Notamment dans les cas de gastrite, ulcères de l’estomac et de pancréatite. Aussi, il agit en cas d’inflammation intestinale: colite, rectocolite et maladie de Crohn21‌.

Propriété immunostimulante

Le glutathion participe à la régulation et régénération des défenses naturelles. De fait, il contribue au renforcement des défenses de l’organisme par son action stimulatrice sur la production de lymphocytes ou d’interleukine du système immunitaire22‌ 23‌. Le glutathion aide donc à combattre les maladies et les infections notamment dans les cas du virus HIV24‌ 25‌.

Cancer

Peu d’études scientifiques réalisées sur l’homme ont été faites26‌ 27‌.

Des données préliminaires suggèrent que l’apport en glutathion des fruits et légumes pourrait être associé à un risque réduit de cancer pharyngé28‌.

Nous disposons de peu d’informations scientifiques sur les effets préventifs et curatifs du glutathion dans le cadre du cancer. Néanmoins, le glutathion joue un rôle majeur dans l’élimination de plusieurs cancérogènes tout en maintenant l’optimisation des fonctions immunitaires qui contribuent aux défenses anti-tumeur. Par ailleurs, des études ont montré que la curcumine, présente dans le curcuma, a la capacité d’augmenter l’activité du glutathion S-transférase (GST) dans le foie, ce qui contribue à ses activités anti-inflammatoires et anti-cancérogènes.

Les différentes formes

En complément alimentaire

Les effets du glutathion secrété par le corps listé ci-dessus ne sont plus à démontrer. Par contre, les compléments à base de glutathion sont ambigus par rapport à leur efficacité réelle.

On a d’un côté peu d’études cliniques sérieuses avec des résultats faiblement significatifs29‌. De l’autre, des consommateurs qui ont des résultats probants sur leur santé. L’état des connaissances actuelles démontre que la prise orale augmente les taux sanguins de glutathion. Mais il serait mal assimilé au niveau cellulaire car il doit être dégradé en L-cystéine pour être absorbé.

Dans tous les cas, il est absolument nécessaire de prendre un glutathion réduit qui est bien assimilé au niveau sanguin.

Le glutathion réduit ou oxydé

Il existe plusieurs types de compléments alimentaires avec du glutathion.

Il faut bien distinguer les 2 types :

  • Le glutathion réduit (GSH), qui est la seule forme active, doit être précisée sur l’emballage.
  • Le glutathion oxydé : si seul le mot « glutathion » apparaît sur la boîte, alors il s’agit de glutathion oxydé.

Par voie orale, le glutathion présente une faible biodisponibilité30‌ 31‌ 32‌ car ce petit peptide est rapidement dégradé au niveau intestinal. C’est pourquoi, il est proposé sous différentes galéniques pour améliorer ou non son assimilation.

  • Sublingual : à mettre sous la langue. Le glutathion est bien assimilé sous cette forme, mais les quantités absorbées sont très faibles
  • Gélules ou comprimés classiques : il est rendu inactif par les acides de l’estomac.
  • Gélules gastro-résistantes : il est protégé de l’impact de l’estomac pour être libéré dans l’intestin. C’est donc une formule performante
  • Forme liposomale: le glutathion est encapsulé dans des micro-particules de graisse. Cela le rend résistant aux acides gastriques et lui permet aussi d’être mieux assimilé par l’intestin. C’est la forme la plus puissante.

Précurseurs

Aussi, il est possible de prendre plutôt certains composés précurseurs: la glutamine33‌, la N-acétyl-cystéine (NAC) 34‌, la gamma-glutamylcystéine, la cystéinylglycine. D’autre part, il est reconnu que l’acide alpha-lipoïque et la silymarine augmentent les niveaux sanguins de glutathion.

Sous forme nasale ou sous forme injectable

  • Inhalé, le glutathion est utilisé pour traiter les maladies pulmonaires, y compris la fibrose pulmonaire idiopathique, la fibrose kystique et les maladies pulmonaires chez les personnes atteintes de la maladie du VIH.
  • Par voie intramusculaire, le glutathion est utilisé pour prévenir la toxicité de la chimiothérapie et pour le traitement de l’infertilité masculine.
  • Par voie intraveineuse, le glutathion est utilisé pour prévenir l’anémie chez les patients subissant une hémodialyse, ou traiter la maladie de Parkinson. Aussi, il s’utilise comme traitement du diabète ou en prévention de la toxicité de la chimiothérapie.

Dosage et indications

Posologie

En préventif : de 200 à 400 mg de GSH en 2 prises (matin et soir). Cure de 3 mois (1 ou 2 fois par an).

En cas de pathologie avérée : de 450 à 600 mg par jour en 3 prises. Cures de 3 à 6 mois, renouvelables.

Utilisation

Le glutathion se prend pendant les repas.

Le glutathion participe à transformer la forme oxydée de l’acide ascorbique en vitamine C et à stimuler son pouvoir antioxydant35‌ 36. Il contribue également à restaurer l’action antioxydante de la vitamine E 37‌ 38‌ 39‌ 40.

La vitamine C augmente son absorption et ses effets. Il est intéressant de l’associer avec le glutathion41‌.

Certains oligo-éléments (zinc, cuivre, manganèse, fer et sélénium) peuvent venir renforcer son rôle protecteur.

Précautions d’emploi et effets secondaires

Les doses journalières ne doivent pas dépasser plus de 600 mg.

Ne pas prendre plus de 600 mg en usage prolongé (plus de 2/3 mois) sans recommandation d’un thérapeute. En effet, peu de données sont disponibles sur la prise à long terme. Elle n’engendre pas d’effets négatifs sur 3 mois.

Pour les femmes enceintes, allaitantes, il n’y a pas de contre-indications connues. En revanche, plusieurs complications lors de la grossesse ont été liées à de faibles taux de glutathion42‌. Néanmoins, en l’absence de données pharmacologiques précises, il est conseillé de ne pas consommer plus de 600 mg sur une période de 3 mois maximum.

Contre-indications

Les compléments alimentaires à base de glutathion peuvent, à ce jour, être consommés en totale innocuité.

Cependant, le glutathion inhalé (nébulisé) peut provoquer un bronchospasme chez les personnes souffrant d’asthme43‌.

Effets indésirables

Administré selon les doses prescrites, le glutathion ne cause aucun effet indésirable. Néanmoins certains effets secondaires rencontrés chez l’enfant par voie orale ou topique ont été rapportés soit une éruption cutanée intolérable et une irritabilité 44‌.

Interactions médicamenteuses

Aucune connue

Sources alimentaires

Vitamine C, sélénium et glutamine contribuent à accroître le taux de glutathion dans l’organisme. Il est recommandé, pour en disposer suffisamment, de manger des fruits et des légumes, notamment ceux de la famille des crucifères.

Le glutathion se trouve dans de nombreux fruits et légumes non cuits ou transformés, surtout :

  • les fruits: pamplemousses, pommes, oranges, pêches, bananes et melons…
  • les légumes (surtout ceux de la famille des crucifères): brocoli, chou, épinards, navet, rutabaga, chou-fleur, chou de Bruxelles…

Article tiré de:

CONCLUSION : L’oxyde de Graphene présent en grande quantité dans les masques, les tests PCR, les vaccins mais également dans l’air au travers des épandages aériens est l’un des responsables majeurs des multiples pathologies dont souffrent les victimes de cette guerre sournoise

Add Comment

Don`t copy text!